L'HISTOIRE DU VERT ET OR

LE VERT ET OR

 

L’excellence a un nom dans le monde du sport scolaire régional et c’est Vert et Or. Le programme de sport d’excellence de Séminaire St-Joseph acquiert ses lettres de noblesse année après année depuis maintenant plus plusieurs décennies et rien n’indique un ralentissement imminent de ce côté.

 

Véritable ambassadeur du Séminaire St-Joseph de Trois-Rivières à l’échelle provinciale, le dynamique programme Vert et Or est un véritable véhicule promotionnel pour cette institution scolaire de renom. Il repose sur des installations de qualité, mais surtout sur l’expertise exceptionnelle de tout le personnel d’entraîneurs ainsi que sur le soutien précieux du personnel d’encadrement en place et des employés du Service des activités sportives. On y dénombre tout près de 140 étudiants-athlètes regroupant les trois niveaux de football.

 

Au début des années 2000, le Vert et Or a adopté une approche plutôt évocatrice pour définir son programme d’excellence : FIERTÉ - ENGAGEMENT - RESPECT. Cette mission que s'est donnée les dirigeants du Service des activités sportives se vit et se fait quotidiennement par les étudiants-athlètes, autant sur les aires de compétitions que sur les bancs d’école. Tous adhèrent maintenant plus que jamais à ce principe et poursuivent le même objectif, celui de faire partie du meilleur programme de sport scolaire de la région. Les étudiants-athlètes sont des ambassadeurs pour le Séminaire St-Joseph et ils véhiculent les valeurs d’excellence, de fierté, de réussite, de persévérance, d’éthique, et de dépassement de soi.

Yvon Lamarche

Ancienne vedette du basket-ball qui fut le pionnier du football, assisté de Charles Thiffault et de Ted-Yvon Marineau. Il fonda le Vert et Or dont il fut le premier entraîneur-chef de 1962 à 1965.

La saison 2003 marque l'embauche d'Hugo Gélinas (Conv. 1998) comme entraîneur-chef du Vert et Or. Rapidement, Hugo sait redonner ces lettres de noblesses au programme de football en y développant un sentiment d'appartenance inégalé et une implication notable des anciens. Si, aujourd'hui en 2010, le football est toujours à l'honneur, des circonstances incontrôlables lui rendent la vie plus difficile. Si, vers 1990, les éclaireurs recrutaient leurs joueurs à même un bassin de quelques 1200 élèves, depuis quelques années, c'est à partir d'à peine 500 élèves qu'ils doivent former les équipes.

La baisse d'achalandage temporaire n'empêche toutefois pas la formation juvénile de rester ultra compétitive, et ce, année après année. La troupe menée par Hugo Gélinas participe à la grande finale du Bol d'Or à 4 reprises en moins de 10 ans (2006-2007-2010-2015), remportant l'édition de 2006 au Stade Diablos. En 2007 et 2010, le Vert et Or présente également une fiche parfaite n'accordant aucune défaite en saison régulière.

Le Vert et Or lors de la finale du Bol d'Or au Stade Olympique en 1997

C'est au Stade Olympique de Montréal que le Vert et Or remporta un premier Bol d'or, en 1997, grâce à l'entraîneur-chef François Dubé et à la grande satisfaction de Gilles Doucet, responsable du programme de football au Séminaire St-Joseph.

Le Vert et Or champion de ligue des Cantons de l'Est en 2007

À l'hiver 2017, le programme du Vert et Or surprend le monde du football régional en embauchant un de ses anciens qui œuvre comme entraîneur sur la scène universitaire. Jean-Alexandre Boucher (Conv. 2002) devient alors le premier entraîneur à demi-temps du Vert et Or à être dédié uniquement aux opérations football. Il retrouve donc son ancien collège Hugo Gélinas, lui qui fut le premier entraîneur-chef à lui confier la coordination de la défensive alors qu'il n'avait que 20 ans. Les deux réunis avaient connu beaucoup de succès au milieu des années 2000.

Le Vert et Or champion du Bol d'Or 2006 au Stade Diablos

LES DÉBUTS

Le football, voilà le sport qui sans doute a fait le plus connaître le Séminaire au Québec. Les années 60 marquent donc le début de l’émergence du football au Séminaire St-Joseph. Ce n'est qu'en 1963 qu'une équipe représentative, le Vert et Or, fut admise dans la Ligue de football intercollégiale du Québec. De 1963 à 1968, le Vert et Or remporta beaucoup de succès dans l'intercollégial.

L'année 1968 marque la fin du niveau collégial au Séminaire, en conséquence le Vert et Or évoluera dans des ligues inférieures. Il y fera sa marque. Ainsi, il dominera la scène scolaire régionale en remportant, de 1973 à 1987, huit championnats régionaux. Pour montrer que le Vert et Or ne perdit rien de sa valeur, rappelons qu'en 1997, le Vert et Or remporta le prestigieux Bol d'Or au Stade Olympique de Montréal.

L'ÂGE MODERNE

L'âge moderne marque notamment la participation de la formation juvénile à la première année de la ligue provinciale de calibre AAA en 2001. Sous la gouverne de l'entraîneur-chef Jean-François Croteau, l'équipe baisse pavillon en demi-finale du Bol d'Or dans un match chaudement disputé contre le Blizzard du Séminaire St-François.

 

Gilles Doucet (1974)

D'abord joueur étoile du Vert et Or, il devient le responsable du football de 1972 à 1998. En 26 ans, il sut imprimer un style et un esprit à la pratique du football au Séminaire. Il conféra à ce sport toute sa valeur éducative.